De quoi contrer la hausse du mercure. Les températures montent en France depuis la mi-mai, s’affichant désormais au-dessus des valeurs moyennes de saison. La faute, pointent les scientifiques, au réchauffement climatique.

Heureusement, il existe plusieurs moyens simples pour mieux supporter cette chaleur. Le point sur dix astuces éprouvées qui permettent de moins étouffer à la maison.

FERMER FENÊTRES ET VOLETS

Garder ses fenêtres et volets fermés permet de ne pas laisser entrer la chaleur dans la maison. Si cela est trop désagréable de ne plus avoir de lumière naturelle, on peut laisser ouvert le volet du côté opposé au soleil tout en fermant les fenêtres, afin que l’air chaud ne puisse pas entrer.

AÉRER

À moins de très fortes chaleurs qui durent toute la journée, il est tout de même possible d’ouvrir ses fenêtres aux alentours de 18h pour aérer et rafraîchir la maison. La température devrait être plus basse à ces horaires. Cependant, c’est également l’heure à laquelle les moustiques se réveillent. Il est donc préférable d’installer des moustiquaires ou de ne pas allumer les lumières pour être tranquille.

PRENDRE DES DOUCHES FRAÎCHES

Cela peut sembler évident, mais prendre des douches plus fraîches qu’à l’accoutumée permet de contrer la chaleur. Pour les personnes fragiles, en prendre plusieurs par jour peut être recommandé pour se rafraîchir, s’il n’est pas possible d’aller se baigner près de chez soi.

Cependant, les douches doivent être fraîches et non froides. Si les douches sont trop froides, le corps va tenter de se réchauffer, ce qui n’est pas le but recherché. Pire, il existe même un risque de provoquer une hydrocution, c’est-à-dire une syncope, un malaise provoqué par un choc thermique dû à la différence entre la chaleur du dehors et le froid de l’eau.

 PRIVILÉGIER LES PLATS FROIDS

Par temps chaud, il faut éviter de faire fonctionner le four, le micro-ondes ou les plaques de cuisson, car ils réchauffent l’intérieur. L’occasion également de privilégier les plats froids qui sont d’ailleurs plus agréables à consommer en été. Autrement, cuisiner le matin très tôt ou le soir peut être aussi une solution, puisque la chaleur n’est pas à son apogée.

SOIGNER SES PLANTES VERTES

Les plantes vertes aident à rafraîchir naturellement une maison, car elles libèrent de la vapeur d’eau dans l’air, ce qui entraîne une sensation de fraîcheur. Il faut les arroser le soir pour que les plantes diffusent un peu de fraîcheur dans l’air ambiant.

OPTIMISER SON VENTILATEUR

Si vous disposez d’un ventilateur, le mieux est d’installer une bouteille d’eau glacée ou des glaçons juste devant pour que l’air diffusé soit plus frais. Autre petite astuce, il faut inverser le sens de rotation de son ventilateur de plafond. Un ventilateur de plafond se règle en fonction de la saison. L’été, en tournant à plus haute vitesse dans le sens contraire des aiguilles d’une montre, il crée un courant d’air frais qui donne l’impression d’avoir moins chaud.

Placer des tissus et des linges mouillés devant ses fenêtres permet à l’air qui entre d’être rafraîchi.

HUMIDIFIER LES SOLS

Dans les pièces équipées de revêtements appropriés, pour rafraîchir le sol, il faut passer une serpillère humide d’eau fraîche.

BIEN S’HYDRATER

On l’oublie souvent, mais il est essentiel de bien s’hydrater et de rester chez soi en période de fortes chaleurs. Il est conseillé de boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour ou toute autre boisson non sucrée. La consommation de jus de fruits est également recommandée. Contrairement à l’alcool, qui est à éviter, puisque il a tendance à déshydrater davantage l’organisme.

ETEINDRE LES APPAREILS INUTILES

Enfin, il faut éviter de faire fonctionner des appareils qui produisent de la chaleur comme son four, par exemple. Dans le même esprit, on évitera de laisser allumé inutilement l’ordinateur, les consoles de jeux vidéo ou tout autre appareil dont on ne sert qu’occasionnellement. En bref, tarir toutes les sources de chaleur inutiles qui peuvent surchauffer un appartement.